Quels trésors architecturaux peut-on trouver à Troyes ?

Troyes peut être décrite comme une ville du XVIe siècle. Elle est souvent qualifiée de « Beau XVIe siècle » dans la région. La configuration actuelle de la ville de Troyes, tant du point de vue de son architecture que de son aménagement urbain, trouve ses origines à l’époque charnière entre le Moyen Âge et la Renaissance.

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul

L’évêché de Troyes est installé dans la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul depuis 1862. Cependant, l’histoire de cette cathédrale remonte aux environs de l’an 1000. Partiellement endommagée lors de l’incendie qui a dévasté la ville en 1188, sa reconstruction a débuté vers l’an 1200. Cette reconstruction s’est étalée jusqu’au XVIIe siècle.

Cela peut vous intéresser : Les avantages des séjours linguistiques pour un apprenant de langue

Cette cathédrale est de style gothique et possède une façade ornée de trois magnifiques portails datant du XVIe siècle. La tour nord, consacrée à Saint-Pierre, a été achevée en 1634, tandis que la tour sud, dédiée à Saint-Paul, n’a jamais été construite.

La cathédrale présente également de remarquables verrières et vitraux couvrant une superficie totale de 1 500 mètres carrés. Parmi ces verrières et vitraux, vous pouvez admirer une rosace impressionnante de 8 mètres de diamètre. Explorez le guide de tourisme en France pour découvrir la riche histoire de cette cathédrale.

A lire également : Rooftop Paris : Guide complet des idées d'activités

L’église Sainte-Madeleine

L’église Sainte-Madeleine de Troyes a été érigée entre les XIIIe et XVIe siècles. En 1840, elle a été classifiée comme un monument historique. Cela lui confère le titre de la plus ancienne église de la ville. 

Sa particularité réside dans le jubé d’une délicatesse exceptionnelle. Ce dernier a été taillé au début du XVIe siècle par Jean Guailde. Il semble être une dentelle sculptée dans la pierre, une caractéristique unique en France. 

Les vitraux polychromes, datant également du XVIe siècle :

  • Sont emblématiques de l’École champenoise et 
  • Illustrent des scènes telles que « La création du monde » ou « L’arbre de Jessé »

Ils contribuent grandement à la renommée de cette église exceptionnelle.

La basilique Saint-Urbain

Jacques Pantaléon, originaire de Troyes, a été élu pape en 1261 et a choisi le nom d’Urbain IV. Il a donné l’ordre de construire une église à l’emplacement où son père avait tenu une échoppe de savetier en honneur à sa ville natale. La construction de cette église a eu lieu entre 1262 et 1286 dans un style gothique sobre.

En 1840, elle a été reconnue comme un monument historique. En 1905, la charpente en bois de sa nef a été remplacée par de la pierre. Elle a obtenu le statut de basilique en 1964.

L’église Saint-Pantaléon

Au début du XVIe siècle, cette église a été construite sur le site d’une ancienne église en bois grâce à la générosité des commerçants aisés locaux. Elle a été partiellement endommagée par un incendie en 1524, avant d’être restaurée. Les chapelles sud ont retrouvé leur splendeur en style gothique, tandis que les chapelles nord ont été reconstruites dans un style Renaissance. La voûte en bois de la nef a été ajoutée entre 1660 et 1675. La façade actuelle date du XVIIIe siècle et abrite des vitraux du XVIe siècle.